Depuis sa création, MagicStay.com s’est toujours positionné comme un partenaire des salons professionnels, pour loger les visiteurs et exposants grâce à des locations d’hébergements en courte-durée (appartements, studios, villas) à proximité des parcs d’expositions

Mais aujourd’hui, où en est le secteur de l’événement ?

Une étude Unimev vient nous renseigner à ce propos.

Un secteur en faible croissance

Par rapport aux autres médias, les Foires et Salons se portent relativement bien. Alors qu’internet continue sa forte progression dans les dépenses des entreprises. L’événement, lui, suit la croissance de l’économie avec +0,5% en 2015.

Pourquoi une telle stabilité quand d’autres secteurs, comme la presse écrite, s’effondrent ?

Les résultats !

Selon une étude Médiamétrie, le CA généré par les salons et foires pour les entreprises est de 30,5 milliards d’euros en 2015 pour 17,5 millions de contrats signés !

Un vrai investissement payant pour les entreprises puisque cette même étude calcule un ROI de 2 juste après le salon, et même de 8, après 2 à 10 mois !

C’est pour ces raisons que le nombre d’exposants a encore augmenté en 2015, même si assez faiblement (+0,1%). Cependant, on remarque une forte disparité selon le type d’événement. Ainsi, pour les salons BtoB, la croissance fût de 1,6% quand la fréquentation des exposants dans les foires et salons grand-public a baissé de 0,4%.

Une baisse du nombre de visiteurs

Quant aux visiteurs, la fréquentation a fortement baissé (-3,0%). En cause : en grande partie les attentats de Paris. En effet, la baisse de fréquentation atteint les 12,1% en France après le 13 novembre, et même -18% en Ile-de-France.

De leurs côtés, les salons lyonnais comme Solutrans ou Europack font mieux que résister

Quel taux d’occupation pour les Parcs des Expositions, Centres de Congrès et Stades ?

Ce taux a été de près de 6 points supérieurs à 2015. Un chiffre qui pourrait s’expliquer par le fait qu’il y a plus de salons les années impaires.

Cependant, la proportion des « Foires et Salons » est inférieure à celle de 2014 dans la répartition de l’occupation des sites français…

Enfin, l’activité foires et salons reste la plus lucrative pour les parcs d’expositions : elle représente 49% de leur chiffre d’affaires.

Leave a Reply