Le tourisme a été et reste l’un des secteurs les plus touchés par la crise économique liée à la Covid-19. Réputée pour ses salons et congrès internationaux, Paris est une capitale incontournable du tourisme d’affaires. Malheureusement, la pandémie de coronavirus a profondément fragilisé le secteur et ce, pour toutes les filières qui en dépendent. Quel a été son impact ? Quelles sont ses conséquences ? Que peut-on espérer ? MagicStay dresse l’état des lieux du tourisme d’affaires à Paris.

Tourisme d’affaires : les congrès et salons professionnels mis en stand-by

En 2020, les évènements professionnels ont été percutés de plein fouet par la crise sanitaire. Ils sont pourtant les piliers du tourisme d’affaires et attirent, tout au long de l’année, des visiteurs par millions à Paris et dans la région Île-de-France. Avec ses 21 sites d’expositions et de congrès, dont certains de notoriété internationale, Paris est même la capitale mondiale des congrès internationaux devant Lisbonne et Berlin. Fin septembre 2020, la CCI Paris Île-de-France estime que 238 salons et 432 congrès ont été annulés, reportés ou digitalisés entre les mois de mars et décembre 2020. Les plus grands rendez-vous internationaux tels que le Mondial de l’automobile, Viva Tech, Maison&Objet, Interfilière, Texworld ou encore le SIAL n’ont pas eu lieu cette année. Le Salon de l’Aéronautique du Bourget vient également d’annoncer l’annulation de la session de juin 2021.

L’évènementiel : un secteur complètement à l’arrêt pendant plusieurs mois

Depuis le début de l’année 2020, le gouvernement français a pris toute une série de mesures afin de lutter contre la propagation du coronavirus. La première, le 29 février, limitait les rassemblements à 5000 personnes maximum dans les espaces clos. le 8 mars, les rassemblements de plus de 1000 personnes étaient interdits. Le 13 mars, ceux de plus de 100 personnes. Des interdictions auxquelles se sont ajoutés le confinement et la fermeture des frontières. Une succession de mesures sans appel pour le secteur de l’évènementiel qui s’est retrouvé à l’arrêt total de mars à août 2020. Pourtant, moteurs du tourisme d’affaires parisien, les grands évènements professionnels participent considérablement à l’attractivité du territoire et à son économie.

Retrouvez la liste de tous les salons professionnels parisiens annulés en 2020 avec les dates de report ou des prochaines éditions.

Les autres évènements d’entreprises touchés

Outre les salons et congrès professionnels, les différentes manifestations et évènements organisés par les entreprises jouent aussi une part importante dans le tourisme d’affaires à Paris. En 2019, 1231 évènements d’entreprises ont eu lieu en Île-de-France dans les 21 sites d’exposition et de congrès. À ce chiffre, s’ajoutent 104 spectacles, manifestations sportives et culturelles, 293 examens et formations et 68 autres évènements divers qui ont, au total, rassemblé 4,2 millions de participants. Tout comme les salons professionnels et congrès, ces évènements ont également été fortement impactés en 2020 par la Covid-19.

Maintenez vos évènements d’entreprise grâce à nos idées pour organiser un séminaire pendant la crise sanitaire.

Des pertes économiques conséquentes

Malgré les crises sociales qui ont marqué 2019, le tourisme d’affaires semble avoir résisté. Cette année-là, 434 salons ont été organisés à Paris en en Île-de-France (dont 216 destinés aux professionnels). Au total, ce sont 8,1 millions de visiteurs (dont 576 200 étrangers) et 105 000 entreprises exposantes (dont 30 500 étrangères). Les retombées économiques pour le territoire se sont élevées à 4,2 milliards d’euros. Du côté des congrès, Paris et sa région en ont accueilli 1084 qui ont attiré 922 900 congressistes, permettant 1,5 milliards de retombées économiques pour le territoire.

En 2020, l’annulation ou le report des salons professionnels et congrès à Paris a entrainé de lourdes conséquences économiques pour la région. La CCI Paris Île-de-France estime à 3,8 milliards d’euros les retombées économiques perdues et à 15,7 milliards d’euros le montant des ventes qui n’ont pas été réalisées par les entreprises. Par ailleurs, près de 50% des emplois annuels, « équivalent temps plein », ont été perdus. 

Les répercussions pour les hébergeurs

Parmi les retombées économiques perdues pour le territoire, la moitié concerne les dépenses liées aux séjours des visiteurs et des exposants : restauration, transports, commerces sur place, hébergements, etc. Pour le secteur de l’hôtellerie, le tourisme d’affaires représente quasiment la moitié des réservations annuelles. En 2019, la part des nuitées hôtelières liées aux tourisme d’affaires était de 48,5%, représentant 25,5 millions de nuitées. En 2020, le report ou l’annulation des évènements professionnels à Paris a contraint 6,6 millions de visiteurs et congressistes et 70 000 entreprises à reporter ou annuler leur venue dans la capitale.

Séjournez à Paris en toute confiance lors de votre prochain voyage d’affaires grâce à MagicStay. Toutes les locations courte durée à Parisappartements meublés ou appart-hôtels proposés sur la plateforme sont gérés par des professionnels. Ils vous assurent un ménage impeccable dans le respect des protocoles sanitaires pour un séjour à Paris en toute sécurité. 

Que peut espérer le tourisme d’affaires à Paris dans les mois à venir ?

La situation sanitaire se dégradant à Paris, de nouvelles mesures ont été prises par les autorités publiques. Avec l’arrivée de la 2ème vague de l’épidémie de coronavirus, le 5 octobre 2020, la capitale a été placée en alerte maximale. Le 17 octobre, un couvre-feu est imposé pour une durée de 4 semaines et pourrait s’étendre jusqu’au 1er décembre 2020. Cette mesure implique la fermeture des bars, celle des restaurants et commerces à 21h mais aussi la fermeture totale des ERP (Établissement Recevant du Public) de Type T, c’est à dire les lieux d’expositions, de foires et de salons.

Les professionnels du tourisme parisien prêts à redémarrer

Néanmoins, les professionnels du tourisme semblent bien préparés à la reprise de leurs activités. Parcs des expositions et centres de congrès, transports, hôtels, restaurants, etc. ont mis en place des protocoles sanitaires afin d’assurer la sécurité des touristes. À Paris et en Île-de-France, ils sont des centaines à avoir d’ores et déjà signé les charte « Caring Attitude » imaginée par l’Office du Tourisme et des Congrès de Paris. Son objectif ? Faire respecter 7 engagements pour lutter contre la propagation du coronavirus. Le premier, est évidemment le respect des mesures sanitaires recommandées par l’Agence Nationale de Santé Publique (respect des gestes barrières, mise à disposition de gel hydro-alcoolique, port du masque). D’autre part, les professionnels s’engagent également à former leurs employés à ces mesures ou encore à adopter les services adaptés pour respecter au maximum la distanciation physique, comme le paiement sans contact par exemple.

La reprise des évènements professionnels sera sans doute lente et progressive. Retrouvez nos conseils pour voyager en sécurité à l’ère de la crise sanitaire.

La mise en place d’actions à long terme pour le tourisme d’affaires à Paris

Le Comité de Pilotage des Salons et Congrès, qui rassemble les grands acteurs des évènements et du tourisme d’affaires, souhaite une mobilisation des pouvoirs publics afin permettre à la filière de redémarrer. Parmi leurs propositions, ils attendent un plan de relance pour le secteur des rencontres professionnelles et ce, sur plusieurs années. De plus, ils souhaitent la mise en place d’un dispositif en cas de crise économique ou sanitaire importante afin de réagir rapidement et efficacement. Ils exposent aussi la nécessité d’encourager et d’aider les TPE et les petites PME pour qu’elles puissent participer aux évènements professionnels qui se déroulent à Paris. À plus court terme, ils aimeraient que les pouvoirs publics différencient « rassemblements » et « évènements professionnels ». Le but étant de rassurer entreprises et professionnels en montrant que ces évènements sont fiables et bien encadrés. 

Soutenez les acteurs du tourisme parisien et découvrez comment se divertir lors d’un séjour à Paris !

Sources 

Étude de la CCI Paris Ile-de-France  « Tourisme d’affaires – Édition 2020 – Rencontres et évènements d’affaires à Paris Île-de-France »

Document « Le Tourisme à Paris – Chiffres clés 2019 » – Paris Office du Tourisme et des Congrès