Le voyage d’affaires dépend du voyageur.

 

Quand vous partez en déplacement, de nombreux facteurs entrent en ligne de compte quant à la satisfaction que vous en retirerez.

La destination déjà. Partir dans une ville triste sans rien à faire est évidemment moins emballant que de partir pour un séminaire d’une semaine à Barcelone.

Ensuite, les dates ont une grande importance. Rien de pire que de devoir mettre entre parenthèses des dossiers urgents pour plusieurs jours.

 

Et bien sûr, l’intérêt du voyage en termes professionnels : des réunions intéressantes, des rencontres utiles, etc…

 

Enfin, le reste tient à autre chose, à un ressenti plus personnel, fonction des personnes.

Dernièrement deux études ont isolé deux critères :

 

1 – Les femmes et les hommes, deux manières de vivre le voyage d’affaires

 

Une récente étude de HRS a révélé tout d’abord que les femmes avaient une bien meilleure opinion des déplacements, 40% les percevant comme agréables (contre seulement 25% des hommes).

Quant à l’importance que revêtent ces voyages, hommes et femmes s’accordent pour dire qu’ils représentent une part importante de leur travail, mais dans des proportions différentes : 79% pour la gent masculine contre 54%.

 

Pour ce qui est du bleisure, les femmes tentées par l’expérience sont certes minoritaires, mais de peu (46%), et plus nombreuses que leurs collègues hommes (31,5%).

 

2 – Selon les générations

 

Et du bleisure, il en est question quant il s’agit de comparer entre les générations.

Différentes études ont ainsi montré que les jeunes de moins de 35 ans étaient bien plus ouverts à prolonger leurs déplacements pour des motifs personnels. Et ils considèrent cela comme normal : la frontière entre vie privée et vie professionnelle étant aujourd’hui moins étanche.

Et dans le même sens : ils se restreignent moins au niveau des dépenses et n’hésitent pas à investir de leur argent personnel pour améliorer leurs conditions de voyages.

 

Des différences donc d’appréciation comme d’habitudes dont il est plus facile de tenir compte grâce aux nouvelles technologies et aux nombreux services et applications disponibles pour personnaliser son voyage.

One Comment

  • Avatar Sylvain.N dit :

    Bonjour et merci pour votre article. Je pense aussi qu’une des composantes de réussite d’un voyage professionnel, dépend du logement. Si le logement n’est pas à la hauteur d’attente du salarié, il ne sera pas bien reposé et ne pourra profiter du séjour qu’à moitié. Il est en effet important de pouvoir se reposer dans un endroit qui nous convient

Leave a Reply