La mobilité fait aujourd’hui partie intégrante du monde du travail. Professionnels en quête de nouvelles opportunités, consultants en déplacement pour des missions de longue durée ou collaborateurs partis dans un pays étranger pour une formation, les français n’hésitent plus à s’installer au-delà des frontières de l’hexagone. Où et combien sont-ils ? Zoom sur les statistiques de l’expatriation française.

Pourquoi les français partent-ils vivre à l’étranger ?

L’évolution du travail a rendu l’expatriation de plus en plus courante et demeure la principale raison de l’expatriation française. En effet, d’après un sondage Ipsos*, l’objectif des français qui partent s’installer à l’étranger est avant tout de progresser dans leur vie professionnelle. Une expérience internationale est l’occasion de booster sa carrière et d’ajouter à son CV un véritable atout. Autre qualité non négligeable sur un curriculum vitae : la maitrise d’une langue étrangère. Cette seconde raison est fréquemment citée parmi les motivations qui poussent les français à partir. Toujours selon l’enquête réalisée par Ipsos*, les français interrogés ont également évoqué le désir d’accéder à un meilleur niveau de vie en allant s’installer ailleurs. C’est notamment possible dans les pays où le coût de la vie est plus faible qu’en France. Certains offrent également des avantages fiscaux. De plus, les expatriés envoyés par leur entreprise à l’étranger, jouissent de privilèges considérables : un salaire plus élevé et bien souvent, un logement meublé gratuit, au moins provisoirement. Enfin, un grand nombre de français partent pour faire leurs études ou dans le cadre d’une formation. À noter également qu’une majeure partie des expatriés sont partis pour rejoindre un ou plusieurs proches à l’étranger.

Enfin, parmi les raisons qui poussent les français à partir, on retrouve l’envie de voyager et de découvrir de nouvelles cultures ou encore de profiter d’un climat plus agréable. Près d’un français sur cinq souhaite s’installer à l’étranger (étude Ipsos-Banque Transatlantique – mars 2014) pour un temps plus ou moins long. Ces-derniers considèrent d’ailleurs qu’ils ont un rôle à jouer pour la France, notamment sur le plan économique en faisant la promotion de la culture et des produits français dans les pays étrangers et qu’à leur retour, le partage de leur expérience internationale est un véritable atout qui mériterait d’être plus valorisé et reconnu.Pour les entreprises, la gestion des expatriés est souvent laborieuse, et la sécurité des expatriés pas toujours prises en considération. Pour les entreprises, la gestion des hébergements de tous leurs expatriés est souvent jugée difficile et chronophage, peu centralisée. Cette absence de centralisation de l’information et d’outils de gestion est souvent un obstacle pour assurer la sécurité de ces voyageurs expatriés. MagicStay a ainsi créé Extendeez®, un logiciel de gestion de la mobilité internationale ouvert permettant de choisir des appartements sur plusieurs plateformes telles airbnb, booking.com, HomeAway, Sonder, OnefineStay ou auprès d’agences immobilières locales. Cette solution digitale de gestion des hébergements pour les expatriés permet de présenter plusieurs appartements à l’expatriés et d’obtenir son choix, puis de réserver l’appartement meublé sélectionné et de gérer toute les informations administratives durant la totalité du bail. Mais surtout, ce logiciel de gestion de la mobilité internationale permet d’assurer la sécurité de ces expatriés en étant relié à l’opérateur de sécurité de l’entreprise cliente.

Statistiques sur l’expatriation française.

Le nombre de français vivant à l’étranger n’a cessé d’augmenter ces 20 dernières années. En 2017, on recensait environ 1 820 000 expatriés d’après le nombre d’inscrits au registre consulaire**, mais seulement 8 expatriés sur 10 seraient inscrits sur ce registre. On peut alors estimer que leur nombre se situe plutôt entre 2 et 2,5 millions.

Mais où sont-ils ? Quelques pays en particulier semblent obtenir les faveurs des français, puisque 40% de la communauté française à l’étranger est principalement établie dans les 5 pays suivants : la Suisse en premier lieu (appartements meublés à Genève), avec près de 180 000 expatriés, suivi par les États-Unis (appartements meublés New York)(environ 158 000 personnes) et le Royaume-Uni (appartements meublés à Londres) qui monte sur la troisième marche du podium avec environ 140 000 français. On retrouve ensuite deux pays européens et frontaliers : la Belgique (appartements meublés à Bruxelles) (près de 125 000 personnes) et l’Allemagne qui accueille un peu plus de 118 000 expatriés français**. Les 5 pays suivants sont : le Canada, l’Espagne, le Maroc, Israël et l’Italie.

Côté égalité femmes-hommes, la parité est respectée ! Quasiment autant de femmes que d’hommes français vivent à l’étranger. Quant à leur âge, 25% ont moins de 18 ans, 9,5% entre 18 et 25 ans, 23,8% sont âgés de 26 à 40 ans, 26,9% de 41 à 60 ans, et enfin, les plus de 60 ans représentent 14,8%***. On retrouve majoritairement des couples, puisqu’ils sont 74%, dont 43% avec un ou deux enfants et 31% sans enfant. Ils sont 20% à vivre seul, et 6% seul avec un ou plusieurs enfants***. Enfin, 80% des expatriés français travaillent. Les 20% restants sont, entre autres, en voyage, partis pour étudier où à la retraite***.

L’herbe serait-elle plus verte ailleurs ? C’est possible, puisque 61%** des français expatriés ont quitté la France depuis plus de 5 ans déjà !

Trouver un logement : la priorité en arrivant dans un pays étranger.

Face à une telle durée de séjour sur place, autant dire qu’il faut trouver le logement parfait pour ne pas avoir le mal du pays ! La recherche d’un hébergement meublé ou vide dans le cadre de missions longues ou d’expatriations est souvent une grande source de stress et la principale préoccupation des professionnels qui partent. Pour vous accompagner dans vos démarches de recherche d’appartement à l’étranger, faire appel à une agence de relocation peut être d’une grande aide.

Par ailleurs, lorsque l’on n’a pas l’opportunité de se rendre sur place avant son départ, difficile de choisir son futur logement sur de simples photos. Afin d’éviter de vous retrouver dans un logement qui ne vous plait pas ou d’être hébergé dans des hôtels qui ne sont pas adaptés aux séjours longs, optez plutôt pour une location meublée en appartement ou appart-hotel dès votre arrivée. En effet, ces hébergements tout confort, sécurisés, permettant de se sentir comme chez soi et d’être indépendant grâce à une cuisine équipée mise à disposition, sont la meilleure option pour entamer son immersion dans un pays étranger. En location meublée courte ou longue durée, Magicstay met à disposition des collaborateurs en situation de mobilité professionnelle un appartement meublé provisoire en attendant de trouver un appartement définitif. C’est également l’occasion de se familiariser avec la ville et son nouveau quotidien avant de choisir le quartier définitif où l’on souhaite résider.

Avec une offre dépassant les 500 000 hébergements dans le monde entier, vous devriez trouver votre pied-à-terre aux quatre coins du globe sur Magicstay.com.

Sources

*Sondage Ipsos-Banque Transatlantique : « Lien et relation avec la France des Français résidant à l’étranger » – Septembre 2015

**Source : MEAE, chiffres au 31 décembre 2017- diplomatie.gouv.fr

***Baromètre 2016 d’Humanis-Lepetitjournal.com