Les tendances du voyage d’affaires vues par les start-ups

 A l’occasion de l’IFTM-TopRésa qui se tiendra du 26 au 29 septembre 2017, les start-ups de l’Alliance Biz Travel dévoilent les solutions innovantes proposées à destination des voyageurs d’affaires.

La vraie tendance est de se centrer sur l’expérience client, en proposant des solutions ergonomiques. L’objectif est de répondre à la demande des nouvelles générations en proposant un service plus ouvert, plus humain, plus authentique. Ainsi les membres de l’alliance Biz Travel se sont développées avec des solutions plus fluides, des applications, basées sur l’expérience utilisateur et sur le mobile (qui peut représenter jusqu’à 65% des connections pour certaines solutions).

On assiste également à une recherche d’open booking, de plus en plus d’entreprises autorisant cette pratique. « Le voyageur veut toute l’offre, et pas juste ce que le GDS peut lui proposer. Il recherche une expérience au niveau du B2C » déclare Karim Jouini, CEO et fondateur d’Expensya.

« Nous avons d’abord observé une tendance à l’open booking auprès des TPE mais maintenant les grandes entreprises du CAC40 s’y mettent, à la demande des voyageurs » complète Valéry Linÿer, CEO de MagicStay.

Ainsi les grandes tendances B2C telles que l’économie collaborative sont également attendues dans l’entreprise, que ce soit au niveau de l’hébergement, ou du transport. « Il y a une attente forte d’innovation, et j’entends souvent lors de mes rendez-vous « le collaboratif : c’est ce que nos salariés veulent trouver dans l’entreprise » annonce Renaud Cornu, CEO de Travel Ensemble.

Mais la sécurité et le contrôle des coûts restent des préoccupations constantes. « Au-delà du coût lié à la sécurité du voyageur, le coût supporté par l’Entreprise pour faire voyager son collaborateur implique un retour sur investissement. Ce ROI dépend de la productivité du collaborateur pendant son déplacement. Les solutions de connexion à internet en mobilité quelque soit la région du monde dans laquelle il se déplace peuvent l’y aider » explique Jacques Deleuze, CEO de Roaming by me.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *