Ces derniers jours, une étude a fait grand bruit dans les milieux d’affaires. Repérée par The Economist, elle est le résultat du travail deux scientifiques anglais et suédois.

Selon ces chercheurs, la multiplication des voyages d’affaires aurait des effets désastreux pour les professionnels.

Les conséquences seraient aussi bien sanitaires que psychologiques.

En cause, les voyages en avions qui, combinant l’altitude à une position statique, mettrait à rude épreuve l’organisme. De même que le décalage horaire dont les effets sont bien connus de chacun. Enfin, et plus surprenant : les voyageurs réguliers en avion s’exposent à des doses de radiations solaires bien plus importantes que le reste de la population.

Si les risques sont faibles pour des voyages ponctuels, c’est la régularité des déplacements qui ferait courir un réel danger.

Dans le même temps, le rythme imposé par ces déplacements cause du stress et un sentiment de solitude fort chez certains.

 

Mais alors, faut-il arrêter de se déplacer ?

Bien sûr que non. Cependant, de nombreuses astuces permettent de réduire ces risques.

Il est ainsi conseillé en avion de bien s’hydrater et faire fonctionner ses muscles pour faciliter la circulation sanguine. Le port de bas de contention a aussi ses adeptes.

Même si bien souvent c’est impossible, à quelques occasions, préférer un autre moyen de transport.

On peut aussi s’accorder des temps de détente en voyage pour visiter la ville, sortir au restaurant, assister à des expositions, etc…

Enfin, pourquoi ne pas céder à la tendance du « bleisure ». Soit allier les loisirs à votre séjour. De plus en plus de professionnels choisissent ainsi de prolonger leur séjour en déplacement pour faire du tourisme, voire faire venir leurs proches pour des vacances en famille.

La location d’appartement sur Magic Event répond à cette dernière solution. En proposant des logements d’une à plusieurs chambres pour permettre, en autres, aux professionnels de se déplacer avec leur famille tout en étant au cœur de la vie économique.

 

Leave a Reply