Pour les expatriésimpatriésconsultants ou collaborateurs en mobilité, la situation sanitaire actuelle est source de stress, d’inquiétudes et impacte le bon déroulement des missions à l’étranger. On fait le point sur les réglementations et les protocoles en vigueur à respecter dans les transports, les hébergements, qu’il s’agisse d’hôtel, d’appartement meublé ou d’appart-hôtel, pour voyager en toute sécurité en pleine crise du coronavirus. 

S’informer sur la situation du pays de destination

Que vous partiez pour une mission longue ou courte durée, avant d’entamer la réservation d’un hôtel, d’un appart-hôtel ou d’une location meublée et de prendre des billets de train ou d’avion, rendez-vous sur le site France Diplomatie

Vous aurez accès aux informations en temps réel sur la situation dans votre pays de destination mais aussi sur les recommandations et les mesures prises par le pays (quarantaine ou test obligatoire avant d’entrer sur le territoire par exemple) ou encore sur les documents indispensables à avoir pour voyager ou pour avoir accès aux soins sur place dans de bonnes conditions. 

Les conditions pour voyager en Europe

Depuis le 15 juin 2020, les restrictions de circulation à travers les pays de l’Union Européenne ainsi que l’Andorre, Monaco, Saint-Martin, la Suisse, l’Islande, la Norvège, le Liechtenstein et le Vatican ont été levées. Il est désormais possible de voyager dans les pays de l’espace européen sans restrictions liées à la lutte contre le coronavirus. 

La réglementation pour voyager hors Europe

Depuis le 1er août 2020, des mesures préventives de dépistage aux frontières ont été mises en place au départ et à l’arrivée dans certains pays, notamment ceux où le virus circule toujours activement ou très activement. Pour voyager dans certains pays, un test virologique RT-PCR, datant de moins de 3 jours avant de prendre son vol ou une quatorzaine à son arrivée peut être exigé. Vous devrez également remplir une déclaration sur l’honneur afin d’attester que vous ne présentez aucun symptôme de la maladie et que vous n’avez pas été délibérément en contact avec un cas confirmé de Covid-19 pendant les 14 jours avant votre vol.  

À noter : ces informations sont susceptibles d’évoluer chaque jour. Il est indispensable de consulter régulièrement le site du ministère de l’Europe et des affaires étrangères pour se tenir informé. 

Les modalités d’accès aux soins à l’étranger lors de ses déplacements professionnels

En Europe, la Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM) est indispensable pour être pris en charge par la sécurité sociale. Elle est gratuite et sa demande se fait en ligne sur le site de l’Assurance Maladie. Hors Europe, il est préférable de contracter une assurance voyage car les frais de santé, d’hospitalisation ou de rapatriement peuvent être extrêmement chers. En cas d’expatriation, vous devrez entamer des démarches avant votre départ pour être certain que vos frais de santé seront couverts une fois sur place. Tout savoir sur le statut d’expatrié. 

Quel est le protocole à respecter pour se protéger lors de ses voyages d’affaires  ?

Depuis le début de la crise sanitaire, les mobility managers ont du pain sur la planche pour assurer la sécurité de leurs consultantscollaborateurs en mobilitéexpatriés et impatriés. Outre toutes les mesures qui peuvent être mises en place au moment de votre départ et de votre arrivée dans votre appartement meublé, votre location courte durée ou votre hôtel, il est indispensable que le collaborateur en mobilité soit prudent lors de ses déplacements pour se protéger lui-même ainsi que les autres voyageurs. 

Les gestes barrières pour voyager en toute sécurité

  • Une solution hydro-alcoolique toujours dans son sac Il est recommandé de se laver régulièrement les mains tout au long de la journée avec du savon ou du gel hydro-alcoolique. 
  • Avoir ou plusieurs masques jetables ou en tissu sur soi Un masque, qu’il soit à usage unique ou lavable doit être changé toutes les 4 heures. Obligatoire dans les lieux publics clos comme les gares, les aéroports et les transports, pour les longs trajets vous aurez besoin d’en changer une ou plusieurs fois. Pensez également à emporter un sachet en plastique pour pouvoir y glisser chaque masque après utilisation. Les bons gestes : lavez-vous les mains avant et après avoir mis et enlevé votre masque, veillez à ne pas le toucher, et si tel est le cas, nettoyez-vous toujours les mains avec du savon ou une solution hydro-alcoolique. À noter : dans l’avion, seuls les masques chirurgicaux sont autorisés. 
  • Respecter la distanciation physique Des marquages au sol peuvent parfois aider à être suffisamment éloigné des autres voyageurs. Si tel n’est pas le cas, veillez à respecter une distance d’au moins un mètre avec les autres. 
  • Optez pour la dématérialisation Billet d’avion, de train, réservation de voiture, location d’hôtel, d’appartement meublé, d’appart-hôtel : choisissez de stocker tous ces documents sur votre smartphone (à nettoyer régulièrement avec une solution hydro-alcoolique) afin d’éviter au maximum les contacts avec le papier. Pour vos moyens de paiement, privilégiez plutôt la carte bancaire à l’espèce. 
  • Limitez les contacts lors de vos rendez-vous professionnels Oubliez les serrages de mains, les embrassades et évitez un maximum de faire circuler des documents ou dossiers lors des réunions. 

Se loger en toute sécurité

Les établissements hôteliers, appart-hôtels mais aussi les locations meublées, s’engagent à respecter un protocole de nettoyage strict entre chaque hôte. C’est notamment le cas de MagicStay : tous les studios, appartements meublés, villas, maisons, lofts, appart-hôtels proposés sur la plateforme sont gérés par des professionnels. C’est la garantie d’un ménage et d’une hygiène irréprochable. Les surfaces très touchées comme les poignées de porte, les interrupteurs, les télécommandes sont scrupuleusement nettoyées avec des produits de nettoyage désinfectants de qualité. De quoi voyager en toute sécurité que ce soit à Paris, MarseilleLisbonneBarceloneBruxelles, New-York… Trouvez l’hébergement idéal n’importe où dans le monde sur MagicStay

Assurer sa protection

Lorsque vous partez à l’étranger, votre employeur est obligé d’assurer son devoir de protection envers vous, que vous soyez consultant ou collaborateur en mission courte ou longue ou en situation d’expatriation ou d’impatriation. En savoir plus sur le duty of care inscrite dans les Politiques Voyages d’Entreprises (PVE).  

Néanmoins, même si l’entreprise se charge de la sécurité des ses collaborateurs en missions à l’étranger, le bon réflexe pour être identifié et tenu au courant en cas de problème dans le pays de destination est de s’inscrire sur la plateforme Ariane pour recevoir par SMS ou par mail les informations et consignes de sécurité à suivre si la situation du pays le justifie. 

Par ailleurs, de nombreux opérateurs de sécurité permettent d’assurer sa protection en déplacement professionnel à l’étranger. Le logiciel en ligne Extendeez, qui permet de centraliser et de gérer les logements de ses collaborateurs en mission longue, est relié aux principaux opérateurs de sécurité comme Anticip, SSF, iSOS, etc. et communique en temps réel les informations liées à votre hébergement pour vous localiser rapidement en cas d’urgence. 

Vous êtes en situation d’expatriation ou d’impatriation ? Découvrez les clés d’une relocation réussie.